Texte Erma Bonbeck

Pour le plaisir, un texte qui nous fait souvent beaucoup de bien dans les moments difficiles. Une adaptation issue d’un texte d’Erma Bonbeck :

J’imagine Dieu survolant la Terre pour sélectionner soigneusement ses agents reproducteurs. À mesure qu’il fait ses choix, il dicte les noms à ses anges qui les inscrivent dans un grand registre.

« - Leblanc, Marie : un fils avec pour patron Saint-Mathieu.
- Vallois, Emmanuelle : une fille avec pour patronne Sainte-Cécile.
- Breau, Lucie : des jumeaux avec pour patron… St-Gérard (il a l’habitude des gros mots). »

Finalement, il dicte un nom à un ange en souriant. « Donne-lui un enfant autiste. » L’ange est curieux. « Pourquoi celle-ci Dieu ? Elle est si heureuse et rieuse. » « Justement » dit Dieu. « Est-ce que je pourrais donner un enfant autiste à une mère qui n’a pas le sens de l’humour ? Ce serait trop cruel. »

« Mais est-elle patiente », demande l’ange? « Je ne veux pas qu’elle soit trop patiente sinon elle va se noyer dans une mer d’apitoiement et de désespoir. Une fois le choc et la rancœur passés, elle va tout surmonter. »

« Mais Dieu, je pense qu’elle ne croit même pas en toi ! » Dieu sourit. « Ça ne fait rien, j’en fais mon affaire. Elle est parfaite. Elle a juste ce qu’il faut d’égoïsme. »

L’ange pouffe de rire : « L’égoïsme? Est-ce une vertu? » Dieu acquiesça : « Si elle ne peut pas se dissocier de son enfant de temps en temps, elle ne s’en sortira pas. Oui, voici une femme à qui je vais faire grâce d’un enfant moins parfait. Elle ne le réalise pas encore mais son sort est enviable. »

« Elle ne prendra plus jamais pour acquis ce qu’on lui dit ; elle ne considérera plus jamais une étape comme ordinaire. Quand son enfant lui dira « maman » en la regardant dans les yeux pour la première fois, elle assistera à un miracle et elle le saura ! Quand elle lui expliquera ce que les autres humains attendent de lui comme comportements, elle verra le libre choix que j’ai donné comme personne d’autre avant. »

« Je vais lui permettre de voir clairement ce que je vois – l’ignorance, la cruauté, les préjugés – et lui permettre de s’élever au-dessus de tout ça. Elle ne sera jamais seule. Je serai à ses côtés à chaque instant de sa vie, parce qu’elle accomplit mon œuvre aussi sûrement qu’elle est ici à mes côtés. »

« Et comme saint patron ? », demanda l’ange en se préparant à écrire, « qu’est-ce que tu lui donnes ? »

Dieu sourit encore…
« Un miroir lui suffira. »

Erma Bonbeck (extrait du livre FOREVER, ERMA.1996)



Laisser un commentaire

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime