Bilan année scolaire

L’année scolaire se termine et les vacances sont arrivées. Moi, il me reste encore un bon mois de prise en charge avant de partir avec ma famille à la campagne. Ma fin d’année a été très chargée puisque je reviens de trois semaines de stage à l’hôpital Sainte Anne. J’ai été admis jour et nuit pendant trois fois une semaine afin de procéder à des bilans. On a mis en place un petit traitement pour m’aider à réguler mon comportement et rétablir mon cycle jour/nuit. Je fais donc désormais mes nuits de 20h à 8h le matin (depuis 5 ans je dormais et Maman aussi de minuit à 5h du matin !)et je suis plus calme et plus attentif aux consignes de mon entourage.

Mon bilan psychologique a eu lieu il y a trois ans et mes parents avaient besoin d’un nouvel état des lieux afin de prévoir ma prise en charge future. Le bilan a donc été refait. C’est assez dur pour des parents de lire ce genre de compte rendu car il s’agit de comparer mon développement avec celui d’un enfant neurotypique du même âge. Et malheureusement plus le temps passe et plus l’écart se creuse et plus mon handicap se voit.

Concrètement, en trois ans, j’ai gagné dix mois d’âge de développement. Quand j’avais deux ans on l’avait estimé à 14 mois. A presque 5 ans, on l’estime à 24 mois. Vu comme cela c’est un peu déprimant mais ce qui a été intéressant dans la lecture de ce bilan c’est de voir que j’ai toujours un profil hétérogène. Ainsi , j’ai des capacités au delà de mon âge dans certains domaines (tris, puzzle, logique, encastrement, mosaïque, discrimination visuelle…) et des capacités très pauvres dans les domaines de l’imitation, de la communication, de la socialisation et de la compréhension en passant par l’attention conjointe.

J’ai donc fait des progrès puisque mes points forts sont toujours là et que je les ai faits évoluer. Je faisais des puzzles de 10 pièces à deux ans et désormais je fais des puzzles de 100pièces. Côté graphisme (et Maman en est très fière) je suis capable de faire un rond, des traits et des points en imitation alors que quand j’avais deux ans je faisais juste du gribouillage. J’ai donc été capable de conserver mes apprentissages et d’en effectuer d’autres. Cependant, je ne sais pas comment je m’appelle et je suis incapable de répondre et de comprendre une consigne simple tel va chercher ton manteau.

Ce bilan a donc encouragé Maman a concrétiser un projet qu’elle avait garder dans un coin de sa tête à savoir la scolarisation. Pour moi, eu égard à mon comportement il est impossible d’aller dans une école classique au milieu d’une trentaine d’élèves. Maman a donc décider de m’inscrire à un cours par correspondance. Je suis donc inscrit dès septembre à l’école KER Lann niveau petit/moyen. Je vais donc pouvoir être évalué et mes compétences seront reconnues par l’institution et je vais pouvoir faire mon petit bonhomme de chemin et avancer. L’école utilise une pédagogie personnalisée. L’enfant est au cœur des apprentissages. La directrice de l’école est très accessible et très à l’écoute des parents et des particularités de Xavier. C’est tout ce que Maman cherchait.

Graphisme

Maman m’a préparé quelques fiches de graphisme pour les vacances.

Il s’agit de tracer un chemin avec des gommettes pour m’apprendre à réaliser des motifs graphiques :

Visionner l'image

Visionner l'image

Je dois également réaliser un motif graphique avec un crayon:
Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

J’ai fait beaucoup de progrès car le graphisme est un exercice difficile pour les enfants autistes car cela suppose de maîtriser son corps, compétence qui nous fait défaut. Parfois, j’ai besoin d’une guidance physique : On me pointe l’endroit où je dois mettre la gommette ou me tient le crayon pour guider mon tracé. Dans l’ensemble, j’ai réalisé ces exercices de manière autonome. Ce ne sont pas mes exercices favoris mais une fois que je suis assis et calme je fais mon travail.

Bilan Janvier/Février/Mars/Avril

Encore une fois le bilan est positif. Les progrès sont certes lents mais ils sont là, alors on continue. Xavier n’a aucune difficulté dans les apprentissages scolaires, si ce n’est pour le graphisme et tout ce qui s’apprend en imitant. Il est beaucoup plus autonome et surtout IL REGARDE. Il observe les situations, les personnes et comprend donc mieux ce qu’on lui demande. Cependant la compréhension du vocabulaire est quasi nulle.

Langage oral

Echanger, s’exprimer

Je n’apporte toujours pas spontanément la photo de l’objet que je souhaite : j’ai toujours tendance à tirer la main de mon interlocuteur vers l’objet désiré, mais j’accompagne mon geste d’un regard et c’est très important car je commence à communiquer et à moins instrumentaliser l’autre. Je commence à me servir des supports fabriqués par Maman pour faire des choix et préciser mes préférences.

La grande nouvelle de ce dernier mois est que je commence à  dire quelques mots. Parfois, je répète le mot que l’on vient de me dire et parfois je le dis spontanément. Bien sûr, comme beaucoup d’autistes, je pratique l’écholalie, mais au moins je dis quelque chose. Voici la liste des mots de mon répertoire :

Non – encore – maman – pa (pour pâte à  modeler) – ba (pour balle)

Ce n’est pas grand chose mais un début.

Comprendre

J’ai toujours beaucoup de problèmes pour comprendre le langage verbal. Je semble saisir le sens de certains mots comme les verbes : « donne, viens » mais je ne comprends aucun mot de vocabulaire. Les photos m’aident à comprendre quel objet on veut que j’aille chercher ou que j’apporte. Là  encore mes progrès dans le cadre de l’attention conjointe me permettent de comprendre les situations. Je semble ainsi moins indifférent aux paroles de Maman même si cette dernière voit bien que je ne comprends vraiment rien, mais ce n’est pas faute d’essayer. Je ne décode pas le langage oral. Je suis comme un sourd qui ne lit pas sur les lèvres ou un français qui arrive en Chine sauf que moi je ne comprends pas les gestes, et les pratique encore moins.

Je participe beaucoup plus à  la lecture du soir que Maman fait désormais à table pour capter son auditoire et éviter mes cris qui accompagnent rituellement ce genre de moments.

Langage écrit

Se familiariser avec l’écrit

Je tourne toutes les pages des livres et même si j’ai toujours mes rituels je tourne toutes les pages et n’observe plus pendant des heures la même.

Apprendre le principe alphabétique

J’ai d’excellentes compétences en discrimination visuelle si bien que je suis capable de mettre en relation des lettres pour former un mot et je suis imbattable au loto quel qu’il soit.

Apprendre les gestes de l’écriture

Je ne tiens pas trop mal mon crayon et je maîtrise mes traces. Je suis capable de réaliser un coloriage presque sans dépasser, mais par contre j’ai tendance à  recolorier par dessus la première couche.

Eu égard à  mes difficultés dans le cadre de l’imitation gestuelle, j’ai beaucoup de difficultés en graphisme. Je n’ai pas conscience de mon corps alors je ne sais pas m’en servir alors pour reproduire un geste que l’on me montre c’est dur dur, mais Maman persévère.

Quand je dessine librement je tourne avec mon crayon, je fais des escargots comme dans l’espace finalement s’il est vide (c’est-à-dire sans objet) je tourne en rond.

Progression découvrir le monde

Repérage dans l’espace

Je réalise seul des puzzles de 50 pièces à une vitesse éclaire. Je suis très organisé : je forme le tour puis le milieu.

Se repérer dans le temps

Maman vient juste de mettre en place un emploi du temps visuel qu’elle vous fera bientôt partager et je regarde les photos de moi. Je semble intéressé, alors la suite au prochain numéro.


Découvrir les formes et les grandeurs

Je trie parfaitement les formes et les couleurs. Je commence à reconnaître certaines couleurs comme le rouge et le jaune. Je réalise des algorithmes à deux éléments avec un modèle et différents matériaux.
Nous n’avons pas encore beaucoup travaillé le tri par taille.

Approcher les quantités et les nombres

Le trimestre est passé très vite et Maman n’a pas beaucoup insisté sur la comptine numérique.

Activités logiques

Maintenant que je pose mon regard sur les choses, j’ai beaucoup moins de difficultés à reproduire un modèle et je commence à faire la relation entre certains objets. Par exemple, j’associe mon manteau et mes chaussures pour sortir, mon assiette et mon pot pour manger.

Découvrir les objets

Ma manière de jouer a beaucoup évolué. J’aligne toujours mais j’accepte que l’on me montre autre chose. L’autre jour, mon frère faisait des combats avec mes dinosaures et je le regardais très calmement au lieu de hurler parce qu’il m’avait pris mes animaux.

Je suis également capable de jouer aux légos seul dans ma chambre pour faire des tours.
J’essaie de mettre tout seul mes chaussures, je tourne pour ouvrir une porte avec une clé et je visse et dévisse. J’ai assoupli mon poignet ce qui est très positif en vue de l’apprentissage de l’écriture.

Découvrir la matière

J’aime beaucoup le contact avec le sable et l’eau et je m’adonne volontairement à ce genre d’activité. J’imite le transvasement et accepte de me laver les mains.
L’apprentissage du souffle est laborieux mais je suis très attentif et je mets ma bouche en cœur (comme pour faire un bisou) mais je n’arrive pas encore à  sortir un souffle. J’ai saisi le geste.

Découvrir le vivant

Je ne désigne aucune partie de mon corps mais je réalise un bonhomme avec des supports pédagogiques. Je suis plus à l’aise avec mon corps et tente d’imiter certains gestes comme le « caché coucou », le « tapé sur une table », le « au-revoir « ou le « frappé des mains ».

Quant à la motricité, je fais du toboggan, du trampoline et je passe sous un tunnel.

Programmation Socialisation

Au niveau de la socialisation, j’ai fait beaucoup de progrès. Je suis moins indifférent au monde qui m’entoure, je regarde les autres et semble me rendre compte de leur présence. Je suis toujours dans mon coin mais je sais que je ne suis pas seul. A la maison, avec mon frère et ma sœur, cela se passe bien. J’accepte de rester dans leur jardin en leur présence et imite les bêtises de mon frère. Quant à ma petite sœur, quand je monopolise le toboggan pour « battre des ailes en haut de celui-ci, elle me pousse car elle aussi veut la place. J’ai été surpris la première fois mais maintenant ça va. Quand mon frère joue au ballon j’adore être couché dans les buts et récupérer le ballon. J’adore être le soir dans le lit de mon grand frère, ou que lui vienne dans le mien, on fait les fous tous les deux. Louis est très heureux de ces moments avec moi.

Programmation imitation

J’ai beaucoup moins de difficultés pour imiter une action avec un objet, notamment avec les instruments de musique. Imiter un geste est plus compliqué mais j’essaie. Maman voit bien que je n’arrive vraiment pas à commander un geste avec mon cerveau car parfois, je la regarde et je semble vouloir faire mais je ne sais pas comment.

En ce qui concerne l’imitation verbale il n’y a pas de progrès, je ne produits aucun son sur demande ou en répétition.

Programmation attention conjointe

Comme Papa vous l’a fièrement annoncé dans un billet je commence à jouer à la balle et à la relancer à mon interlocuteur. Je ne désigne toujours pas du doigt mais quand un puzzle est sur l’étagère je le désigne avec ma main.

Voilà, le bilan arrive avec un peu de retard mais Maman est très occupée en ce moment. Le programme de ces prochains mois arrive bientôt, il est en phase de préparation.

Fiches Elmer semaine 1

Avant d’aborder le thème de Noël, maman a choisi de travailler autour de l’album  » Elmer et ses amis »:
Fiches Elmer semaine 1 dans Fiches de la semaine emerv.th

Uploaded with ImageShack.us
Il y a deux raisons qui ont motivées ce choix :
-Les amis d’Elmer sont des animaux de la savane ce qui va nous permettre de travailler avec eux ce qui me réjouit puisque tout le monde connaît ma passion pour les girafes et divers animaux d’Afrique.
-Enfin, Elmer est un éléphant « différent » : il est bariolé alors que ses amis éléphants sont tout gris. Comme Louis , mon grand frère,fait lui aussi des fiches sur les mêmes thèmes que moi quand il n’est pas à l’école, maman va se servir de cet album pour lui parler de la différence , de Ma différence, thème qui le préoccupe en ce moment.

On va reprendre le même genre d’activité que d’habitude à savoir le tri, le coloriage et la discrimination visuelle. Varier les thèmes et les supports m’oblige à généraliser, domaine défaillant chez les enfants autistes.

Graphisme : Maman m’apprend désespérément à faire des points, premier signe graphique à savoir reproduire pour commencer l’apprentissage de l’écriture.D’une manière ludique, Maman va me montrer comment coller des gommettes pour décorer Elmer. Il s’agira de cacher les points qui sont sur son dos :
graphisme1elmer.th dans Fiches de la semaine

Uploaded with ImageShack.us
Ensuite, toujours pour travailler le point, Maman m’aidera à faire les tâches de la girafe avec de la peinture :

Heberger image

Discrimination visuelle: Pour me préparer à la lecture, Maman va me permettre de reconstituer le titre du livre sous forme de loto. je pourrais ensuite colorier Elmer :
lotoelmer1.th

Uploaded with ImageShack.us

Tri : Avec cet exercice, il s’agira de catégoriser et de placer sur la bonne ligne, l’éléphant correspondant.
trielmer1.th

Uploaded with ImageShack.us

Enfin, on terminera par des coloriages un peu plus élaborés :

Coloriage avec couleurs imposées:

Heberger image
et coloriage de lettres et de formes ( les carrés)
coloriage1elmer.th
Voici les images nécessaires pour réaliser les fiches :
imageselmer1.th

Uploaded with ImageShack.us

Si vous voulez voir les fiches en grand, il suffit de cliquer dessus et pour les imprimer il suffit de les enregistrer au préalable sur votre ordinateur.

Fiches semaine 3 Haloween

Voici les dernières fiches Halloween :

En graphisme, je dessinerai autour du chapeau de la sorcière en essayant de l’éviter :
Photo hérbergée par zimagez.com

Je vais persévérer et essayer de faire des points pour décorer la citrouille :
Photo hérbergée par zimagez.com

Voici les images qui serviront à réaliser les fiches :
Photo hérbergée par zimagez.com

Pour travailler la discrimination visuelle, domaine dans lequel j’excelle, je reconstituerai le mot « sorcière »:
Photo hérbergée par zimagez.com

Voici un puzzle de quatre pièces à reconstituer :
Photo hérbergée par zimagez.com

Et pour terminer ma récompense : un coloriage:
Photo hérbergée par zimagez.com

Maman rappelle que pour les imprimer il faut les enregistrer au préalable sur votre disque dur.

Bilan fiches DINOSAURES

Depuis la rentrée, Maman me fait travailler sur des fiches et elle avait choisi un de mes thèmes de prédilection à savoir les dinosaures. Je vais vous présenter quelques unes de mes productions.

Photo hérbergée par zimagez.com

Le tri:

Comme avec les jeux, le tri sur papier ne me pose aucun problème que ce soit par couleurs ou par catégorie. C’est quelque chose de très positif car cela signifie que j’arrive à généraliser ce qui est souvent difficile pour les enfants comme moi. Avec différents supports, je suis capable d’atteindre le même objectif.

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Lorsque Maman me présente ces fiches, elle les dispose dans une barquette les pièces à trier. Je n’arrive pas à utiliser la colle. Coller nécessite de coordonner plusieurs gestes les uns à la suite des autres et cela est encore compliqué pour moi. Pour pallier cette faiblesse, Maman met du scotch double face derrière chacune des pièces à appliquer ce qui me permet de les fixer facilement.

Les gommettes:

J’arrive à coller les gommettes quand il s’agit de les aligner même en suivant une ligne imposée .
Photo hérbergée par zimagez.com

Par contre, je refuse et me mets en colère quand il faut mettre des gommettes à un point précis (ex : mettre des pommes dans un pommier). Les gommettes ne sont pas les outils que j’affectionne le plus. Pour que j’accepte de les coller, Maman est obligée de m’en mettre sur les mains ou de les mettre sur son visage. Machinalement, je les enlève et les colle mais où je veux : soit alignées, soit les unes sur les autres. Pour éviter cela, Maman cache avec sa main les gommettes déjà collées pour m’obliger à les mettre ailleurs.
Photo hérbergée par zimagez.com

La peinture:

J’aime beaucoup peindre ou plutôt remplir une feuille avec de la peinture. Heureusement que Maman fait quelques retouches pour que l’on reconnaisse mon dinosaure. Si Maman met de la peinture sur la table, je viens tout de suite m’asseoir.
Photo hérbergée par zimagez.com

Le graphisme:

Je refuse de faire d’imiter un quelconque signe graphique. Je ne veux pas que Maman m’oblige à faire un tracé précis. Je fais spontanément des traits horizontaux. D’ailleurs, Maman a remarqué que lorsqu’elle me donne une feuille blanche, je commence par faire un trait horizontal au milieu pour séparer la feuille en deux avant de faire autre chose.

Je refuse de faire des points.
Photo hérbergée par zimagez.com

Avec une guidance physique, je relie les dinosaures ceux-ci une fois coloriés.

Photo hérbergée par zimagez.com

Le loto:

Tout comme avec les jeux, associer des images identiques ne me pose pas de problème.
Photo hérbergée par zimagez.com
De même pour les lettres pour reconstituer un mot.
Photo hérbergée par zimagez.com
Pour ce genre d’exercice Maman guide ma main pour le premier et je continue seul.

Le coloriage:

J’aime beaucoup dessiner, colorier et utiliser les feutres, alors je m’applique.

Photo hérbergée par zimagez.com

Maman essaye de me proposer d’autres outils afin de généraliser mes acquis mais pour l’instant cela me fâche alors pour le moment Maman me laisse à condition que j’accepte de changer de couleurs.

Globalement, Maman est assez contente de son élève. Pour m’attirer à la table où je dois rester assis, elle met souvent un puzzle. Celui-ci terminé, elle se met derrière moi et me propose les fiches. Elle ne me donne les fiches qui nécessitent l’usage d’un feutre qu’en dernier, car souvent après je ne veux plus m’en séparer. Pour m’expliquer la consigne, elle m’aide avec une guidance physique pour le début et après je fais seul sauf les gommettes qui me posent beaucoup de problème. En graphisme, Maman improvise des comptines pour m’aider à faire des points (« flic floc » fait la pluie) mais en vain. Je ne me mets pas souvent en colère même si les fiches ne sont pas mes exercices préférés. Voilà, je suis assez autonome pour faire mes fiches même si au début Maman m’aide à faire ou fait avec moi.

Fiches semaine 2 Halloween

Voilà les fiches de la deuxième semaine qui sera consacrée à Haloween. La fête approche et Maman est en train de parfaire mon déguisement….

Toujours, pour travailler la motricité fine : un travail avec les gommettes. Il s’agit de coller les gommettes sur chacune des citrouilles en cachant le point :

Photo hérbergée par zimagez.com

En graphisme, je devrai tourner autour de la citrouille, cela ne devrait pas me poser de problème car Maman a remarqué que je tournais avec mon crayon comme je le fais souvent sur moi-même ou autour des objets mais bon, faire des escargots sur une feuille est socialement plus acceptable que tourner sur soi-même :

Photo hérbergée par zimagez.com

Toujours, pour se repérer dans l’espace il faudra replacer correctement les yeux et les dents de la citrouilles. Maman a prévu deux aides : les pièces à placer sont noires et elle a dessiné sur la feuille les parties du visage à replacer:
Photo hérbergée par zimagez.com

Comme je suis très doué en loto, Maman en profite pour me familiariser avec les lettres de l’alphabet avec cet exercice de reconstitution d’un mot :
Photo hérbergée par zimagez.com

Et enfin, récompense bien méritée et surotut très motivante : mon coloriage.
Photo hérbergée par zimagez.com

Voici les images qui vous permettront de faire les fiches précédentes :
Photo hérbergée par zimagez.com

Fiches haloween semaine 1

Comme mon grand frère veut fêter Halloween, Maman a décidé de m’intégrer à la fête. Pour m’y préparer elle m’a préparé quelques fiches :

Graphisme : Coller des citrouilles tout le long du chemin :
Photo hérbergée par zimagez.com
Mathématiques : Associer les citrouilles identiques
Photo hérbergée par zimagez.com

Tri par couleurs : Mettre les petites citrouilles dans la grande correspondante.

Photo hérbergée par zimagez.com

Et comme d’habitude ma petite récompense :mon coloriage.

Photo hérbergée par zimagez.com

Voici les images à imprimer pour faire les fiches :

Photo hérbergée par zimagez.com

Fiches semaine 6

Cette semaine, on continue avec les dinosaures….

Un exercice pour travailler le graphisme et le repérage dans l’espace : il s’agit de mettre des gommettes, de tracer des traits au feutre ou à la peinture pour que le dinosaure retrouve son oeuf.

Photo hérbergée par zimagez.com

Toujours en graphisme, on travaillera le trait horizontal en reliant les dinosaures identiques.
Photo hérbergée par zimagez.com

Ensuite, pour étudier le schéma corporel, il faudra replacer la bouche et les yeux du dinosaure.
Photo hérbergée par zimagez.com

Voici les morceaux à découper et à ajouter:

Photo hérbergée par zimagez.com

Comme toujours, mon coloriage en récompense.

Photo hérbergée par zimagez.com

Pour imprimer les fiches, il suffit de cliquer droit sur l’image et de l’enregistrer sur votre ordinateur. maman rappelle que si des mamans veulent automatiquement par mail les fiches c’est possible : il suffit de le lui faire savoir.

Fiches semaine 3

Suivre un chemin avec des gommettes :
Photo hérbergée par zimagez.com
Photo hérbergée par zimagez.com

Télécharger ICI et LA.

Relier le papa dinosaure à son petit :

Photo hérbergée par zimagez.com
Télécharger ICI. Compte tenu de mon jeune âge , Maman a mis les couples les uns en face des autres mais vous pouvez mélanger pour les plus grands.

Associer chaque dinosaure à sa moitié:

Photo hérbergée par zimagez.com
Photo hérbergée par zimagez.com

Télécharger ICI et LA

Et pour finir un coloriage :
Photo hérbergée par zimagez.com
Télécharger ICI.

Pour varier, maman me donne des outils scripteurs différents : feutres, peinture, crayons pastels…

12

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime