Gommettes(3)

Cela fait longtemps que Maman me propose de faire des activités de collage de gommettes. Cependant, je refuse de les coller à un endroit précis et j’ai surtout beaucoup de mal à comprendre les consignes de Maman. De plus, je suis partagé entre le respect de la consigne et ma passion pour l’alignement.

Pour m’aider, Maman a utilisé beaucoup d’énergie pour me faire aimer l’activité et surtout m’obliger à coller les gommettes. Petite astuce : pour que je colle les gommettes, elle les mettait sur ma main ou sur son nez et comme je ne supportais pas cette petit blague, je prenais la gommette et la collais sur la feuille en l’alignant avec une autre gommette ou bien je la superposais à une autre gommette.

Maman a donc dû beaucoup persévérer car j’ai eu beaucoup de mal à dépasser mon envie d’aligner. J’aligne pour me rassurer car tout est droit, rectiligne, c’est rassurant.

A force de me proposer, malgré mes hurlements, l’activité tous les jours même si je ne collais que 4 gommettes et avec beaucoup de guidance de sa part, voici ce que j’ai réalisé seul au bout de quelques mois et de quelques paquets de gommettes :
Visionner l'image
Visionner l'image
Visionner l'image
je devais coller des gommettes aux emplacements prévus à cet effet à savoir sur des gommettes plus petites et noires.

Voici d’autres modèles que vous pouvez imprimer après les avoir enregistrer au préalable sur votre ordinateur:

Visionner l'image
Visionner l'image
Visionner l'image

Cette activité permet de travailler la motricité fine. En effet, pour prendre et poser les gommettes, on utilise la pince (que l’on forme avec le pouce et l’index) qui est nécessaire pour tenir un crayon. On travaille également le respect des consignes. Maman m’apprend ainsi à faire des choses fonctionnelles avec les gommettes : je n’aligne plus, je représente quelque chose.

Quelques nouveautés pour la rentrée

Comme une nouvelle année se prépare et que Maman estime que j’ai atteint un âge scolaire, elle a décidé de me faire travailler sur fiche, un peu comme à l’école. Elle compte me faire faire 2 ou 3 fiches par jour, toujours en partant de mes intérêts et en alternant le graphisme, le coloriage, le collage, les gommettes et la peinture, activités que l’on retrouve souvent à l’école et auxquelles je vais devoir me préparer.

Il y aura donc une nouvelle catégorie intitulée : Fiches de la semaine.
Il s’agira de travaux simples et répétitifs afin de m’apprendre des techniques (collage, peinture…) et des gestes (graphisme).

Jusqu’ici, je ne faisais que peu de travaux écrits et surtout je n’en faisais pas régulièrement hormis le coloriage qui est la récompense à la fin de mes séances en autonomie.

Chaque dimanche, Maman mettra les fiches à disposition.

Ce support papier permettra à Maman de conserver des traces de mes travaux afin de voir mes progrès et de pouvoir les comparer au fil des mois.

Toujours pour prendre en compte mes intérêts, Maman a réalisé des fiches sur le thème des dinosaures, thème phare de notre première période.

Chaque ensemble de 4 fiches est relié afin de me permettre de tourner les pages comme si c’était un livre. De plus, cela m’aide à me repérer, car il y a un début et une fin. Je ferai 4 fascicules par semaine.

Photo hérbergée par zimagez.com

Autre nouveauté, sur chaque fiche je devrai coller mon étiquette prénom en haut à gauche, comme à l’école. C’est un geste simple et automatique qui me permettra petit à petit de repérer mon prénom et c’est surtout pour me donner les bases pour une scolarisation future. J’ai un gros problème de communication mais j’apprends vite alors Maman ne veut rien oublier (je n’ai pas de chance d’avoir une Maman maîtresse lol !).

Quelques exemples :

Découverte et utilisation d’une technique : Décorer le dinosaure avec des gommettes.

Photo hérbergée par zimagez.com

Graphisme : Maîtrise du geste : Dessiner en évitant les dinosaure.

Photo hérbergée par zimagez.com

Coloriage d’un dinosaure.

Photo hérbergée par zimagez.com

Si des personnes veulent les fiches systématiquement par mail chaque semaine il suffit de prévenir Maman.

Les animaux de la ferme

Maman m’a acheté un livre de la collection « l’imagerie des petits » avec autocollants sur les animaux de la ferme. Elle a transformé le support pour l’adapter à mon handicap.

Photo hérbergée par zimagez.com

Tout d’abord, pour assurer la pérennité des gommettes, elle a plastifié les autocollants et a mis du scratch adhésif derrière chacun d’eux. Puis, elle a découpé chaque page du livre et posé l’autre partie du scratch adhésif aux endroits correspondants à l’emplacement des animaux afin que je puisse mettre les canards dans la mare, le cochon dans la boue, la vache dans le pré et les moutons dans l’herbe.

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Ce support est très intéressant car il est peu onéreux (2,50 euros) et il permet de travailler :

- le vocabulaire spatial lié à la ferme : mare, boue, pré…
- le vocabulaire lié aux animaux de la ferme : cochon, lapin, canard…
- le vocabulaire associé aux petits de la ferme : poulain, veau, caneton…
- la motricité fine liée au collage des gommettes
- les associations entre les animaux et leurs lieux de vie
- les associations entre les animaux et leurs petits
- l’observation, car il faut mettre le mouton dans le pré où il y a déjà un mouton et non dans celui où il y a la vache

J’adore quand Maman sort ce jeu car je suis fasciné par les images qui sont très colorées.

Pour jouer, Maman me propose une planche de jeu et me pose des gommettes sur un présentoir et je dois poser l’animal correspondant à l’image. Pendant ce temps, Maman verbalise beaucoup pour décrire mes actions :

- »Je pose le veau avec la vache dans le pré »

Maman utilise le « je » comme si elle parlait à ma place parce que les enfants autistes ont du mal à utiliser le « je » et on tendance à reproduire les phrases alors si elle utilise le « tu », je risque de ne jamais dire « je ».

Maman utilise une guidance physique pour guider ma main à prendre l’animal correct et afin de m’aider à le placer car j’ai tendance à aligner les gommettes.

Avec ce livre, Maman utilise un complément qui coûte environ 2 euros et qui reprend les mêmes animaux.

Photo hérbergée par zimagez.com

Vous pouvez vous procurer ce livre sur AMAZON.

Elle a plastifié les gommettes et scratchées, et il s’agit de replacer les animaux sur leurs ombres. Cela revient à faire un puzzle à encastrement en 2D.

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

De plus, comme dans la pochette de gommettes, celles-ci sont données en double avec un modèle plus petit que l’autre. Maman a fabriqué un loto en collant les petits modèles sur des feuilles. Je dois donc placer le modèle de taille normale à côté du petit.

Photo hérbergée par zimagez.com

Voilà une manière de trouver un support économique multifonctionnel, et en plus il se décline en plusieurs thèmes : les animaux sauvages, les animaux familiers, les couleurs, les transports…!

Vous pouvez trouver ces supports sur AMAZON

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime