Reproduction d’un modèle

La reproduction d’un modèle est un pré-requis à la communication. Par conséquent, Maman travaille avec moi ce domaine. Il s’agit d’imiter une construction en regardant le modèle. Maman pointe du doigt sur la feuille le bloc à poser et je dois le prendre et le placer correctement.

Visionner l'image

Visionner l'image

Pour m’aider à généraliser Maman n’utilise pas toujours des perles. Elle utilise le jeu Jour/Nuit que l’on trouve sur Hop’toys. Cependant, elle a été obligée d’adapter le jeu à mes compétences. Les modèles étaient trop petits alors elle les a dessinés en taille réelle.
Visionner l'image
Cet exercice est difficile pour moi car j’ai du mal à faire le lien entre le doigt qui pointe et l’objet pointé. je dois me concentrer.



La piscine

S’il y a bien un endroit sur Terre où je suis heureux et où je pourrais passer mes journées, c’est la piscine… J’aime beaucoup l’eau, qui m’apaise beaucoup et dont les reflets me fascinent. A la maison, il ne faut pas me dire en général deux fois d’aller au bain, l’expression « on va au bain » étant certainement une de celles (rares) qui me font réagir par oral.

Pour la piscine, le signal est lorsque j’aperçois mon maillot de bain caractéristique, complet une pièce à rayures, avec ses petits boudins de mousse pour améliorer ma flottabilité. Il m’arrive même de tomber tout seul dessus, comme par exemple lorsqu’il sèche sur le tancarville, je l’attrape alors avec malice et je viens le donner à Papa pour lui dire : « aller hop, je veux qu’on aille à la piscine » ! Quand Papa me le montre, je réagis tout de suite avec un grand sourire, je l’attrape, et je file dès que je peux à la voiture…

A la piscine, je connais tous les rituels en fonction des lieux (les 2/3 piscines que l’on fréquente) : l’arrivée, le passage du badge, l’entrée dans les cabines de change, le change, la douche… Une fois dans la salle de la piscine, je trépigne, je saute, je cours (du moins j’essaie de fausser compagnie à Papa). Je prends beaucoup de plaisir dans l’eau, soit seul lorsque j’ai pied, soit dans les bras de Papa quand l’eau est trop profonde. Dans ces moments-là, je peux partager beaucoup plus de moments de tendresse et de regards, je jubile et ça se voit ! Je n’ai pas vraiment froid aux yeux, et il faut souvent me courir après pour ne pas que je fasse de bêtise ou que je me mette en danger. Cet été, j’ai même pu essayer un nouveau centre aquatique construit près de chez nous, et je me suis lancé sans peur dans les toboggans divers.

Ce sont vraiment de bons moments de partage et de présence de ma part.

Quelques extraits video :

Image de prévisualisation YouTube



Mon anniversaire des 4 ans

Le 24 Août dernier, j’ai fêté mes 4 ans. Maman m’avait préparé une belle fête avec un beau gâteau en forme de dinosaure. J’ai participé pour la première fois à ma fête et j’ai même ouvert mes cadeaux. Cela peut paraître ridicule à des parents d’enfants « normaux » mais pour moi c’est un grand pas. Papa et Maman étaient très touchés par ce petit geste. Il ne me reste plus qu’à souffler mes bougies mais j’y travaille alors peut-être pour mes 5 ans!

Je suis un petit garçon très solitaire et je me sens rarement concerné par ce qui se passe autour de moi. Pourtant, ce jour-là j’ai compris que la fête était pour moi et j’ai apprécié et tout de suite adopté les nouveaux animaux que l’on m’a offerts.

Vous pouvez apprécier en images ces doux moments:

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Sur cette vidéo, on me voit me servir immédiatement d’un jeu dans sa bonne fonctionnalité, ce qui n’est pas très courant pour moi. J’avais déjà travaillé avec des canons similaires de jeux de mon grand frère il y a quelques mois :

Image de prévisualisation YouTube



Etienne est né

Juste un petit billet pour vous annoncer la naissance de mon petit frère. Il s’appelle Etienne. Il est né le jeudi 18 Août à 4h du matin. Il pèse 4kg050 et mesure 53 cm. Un grand et beau bébé! Il va très bien et maman aussi.

C’est avec timidité et plein de tendresse que je l’ai rencontré la première fois. Papa vous mettra plus tard le film de ce moment inoubliable. Je vous mets quelques photos. Vous en aurez plus plus tard mais là j’ai beaucoup de choses à faire car demain je fête mes 4 ans!

La petite merveille :
Visionner l'image

Avec ma grande soeur qui joue à la poupée:
Visionner l'image

Avec moi et maman lors de notre première rencontre :
Visionner l'image

Avec mon grand frère qui aide déjà beaucoup maman:
Visionner l'image

 

Edition du 4 septembre : ajout de la video !

Quelques caresses pleines de tendresse !

Image de prévisualisation YouTube



Quelques nouvelles

En ce moment Maman a ralenti le rythme du blog car elle est un peu fatiguée parce que nous attendons avec impatience la naissance de mon petit frère prévue à la fin du mois. Je vous tiendrai au courant de son arrivée.

Nous sommes en vacances à la campagne et je profite de mon temps libre pour aller à la piscine avec mon papa, faire mes lignes d’animaux au soleil sur la terrasse, jouer à la pâte à modeler et admirer le jardin de papa.

Je me repose car dans un petit mois c’est la rentrée et cela risque de me perturber un petit peu. En effet, on va changer un peu l’organisation de mes journées.

Je vais continuer à travailler individuellement et intensivement 9h par semaine en tête à tête avec mes psychologues. Je poursuis également mes deux séances d’orthophonies et de psychomotricités hebdomadaires. Par contre, ce qui va changer c’est mon intégration trois demi-journées par semaine en hôpital de jour.

Mes parents ont beaucoup hésité à prendre cette décision mais mon comportement ne me permet pas encore de suivre une scolarité normale et la garderie ne peut plus m’accueillir car je vais avoir 4 ans. Maman ne veut pas que je sois toujours à la maison et elle veut que je rencontre d’autres enfants alors elle a cherché une structure qui pouvait m’aider à me socialiser.

J’ai fait une adaptation à l’hôpital au mois de mai dernier et je me plaisais beaucoup dans ce nouveau lieu. J’ai fait beaucoup d’activité et j’y allais en courant. L’avantage de ce genre de structure c’est qu’il y a beaucoup de personnel alors on prend la peine de me comprendre et de me proposer des activités en groupe. Il est très difficile de m’intégrer à ce genre de choses dans une garderie où il y a deux adultes et 15 enfants. L’autre point positif de ce lieu est l’utilisation du PECS et la présence d’une institutrice spécialisée qui prend chaque enfant seul 30 minutes par jour pour travailler les savoirs scolaires.

J’irai donc 3 fois 3h par semaine à l’hôpital pour participer à un atelier manuel, à la sortie et au repas du mercredi, à un atelier sensoriel et au cours de sport.

Maman espère que ce nouveau programme nous conviendra et que je vais continuer de faire des progrès.



Graphisme

Maman m’a préparé quelques fiches de graphisme pour les vacances.

Il s’agit de tracer un chemin avec des gommettes pour m’apprendre à réaliser des motifs graphiques :

Visionner l'image

Visionner l'image

Je dois également réaliser un motif graphique avec un crayon:
Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

Visionner l'image

J’ai fait beaucoup de progrès car le graphisme est un exercice difficile pour les enfants autistes car cela suppose de maîtriser son corps, compétence qui nous fait défaut. Parfois, j’ai besoin d’une guidance physique : On me pointe l’endroit où je dois mettre la gommette ou me tient le crayon pour guider mon tracé. Dans l’ensemble, j’ai réalisé ces exercices de manière autonome. Ce ne sont pas mes exercices favoris mais une fois que je suis assis et calme je fais mon travail.



Séance coloriage ou comment comprendre l’autisme

J’adore colorier mais j’ai une façon un peu particulière de m’adonner à ma passion. En fait, je n’aime pas le vide alors je remplis l’espace. Je peux utiliser deux couleurs pour délimiter des zones à colorier mais j’ai tendance à repasser sur une première couleur claire avec une couleur foncée. Je peux rester un moment concentré sur cette activité.

Vous verrez en image ce qu’est l’autisme : une manière de faire et d’agir très particulière, logique pour moi mais pas pour les autres.

 

Image de prévisualisation YouTube



Jeu de la chenille

Maman me propose diverses activités à table pour m’obliger à rester calme et concentré pendant une séance de quatre à cinq activités. Elle alterne entre des activités qui me plaisent et pour lesquelles je suis performant et des activités d’apprentissage que je ne maîtrise pas encore. Voici le jeu de la chenille, qu’elle utilise souvent avec moi pour canaliser mon énergie :

Visionner l'image

Il s’agit d’un jeu de tri de forme ou des couleurs. Il est très pratique car les abaques ne sont pas solidaires donc on peut commencer par un tri par deux, trois puis quatre.

Voilà ma prestation en images :

Image de prévisualisation YouTube



Programme Juin/Juillet/Août

Voici les activités que Maman va me proposer dans les mois à venir :

1/ Découvrir le monde

Repérages dans l’espace
- Reproduire des dispositions d’objets(duplos, kaplas,mégablocks, perles)
- Repérer un objet par rapport à un autre
- Puzzles
- Jeu de mémory sur les escargots
- Suivre un chemin avec le doigt (chemin réalisé dans du sable, avec des wikky stix, avec le jeu)

Se repérer dans le temps
- Situer des événements les uns par rapport aux autres : la journée de Xavier représentée avec des photos des différents lieux qu’il fréquente

Découvrir les formes et les grandeurs
- Découverte des couleurs : tri et classement
- Associer une couleur/une forme à celle du dé (jeu du dinosaure et colorama)
- Trier et classer des objets selon leur forme : classer les objets ronds, carrés, triangles ( jeu de la chenille)
- Associer des formes identiques (jeu du dinosaure)
- Réaliser un algorithme de deux couleurs avec des gommettes, des picots ou des perles
- Réaliser un album des couleurs en lien avec «toutes les couleurs d’Alex Sanders»
- Différencier et classer des objets en fonction de caractéristiques liées à leur forme
- Paver une surface avec des formes identiques ou différentes (tangram)

Approcher les quantités et les nombres
- Réaliser un loto en associant une constellation (jusque 4) et une constellation organisée de la même façon
- Se familiariser avec les constellations du dé avec des jeux de société (Ludamino, jeu de l’oie)

Activités logiques
- Complexification de l’algorithme autre que par couleur (forme et type de fleurs, fruits)
- Associer un objet à sa fonction, un animal à son petit, un objet à un métier

Découvrir les objets
- Découverte de jeux de constructions : cubes, duplos, légos : aligner, empiler, reproduire un modèle (tour, mur, maison, animaux)
- Utiliser des outils scripteurs : pinceaux à colle, feutre (mettre le capuchon)
- Le lavabo, les robinets : tourner , fermer sans éclabousser
- Les ciseaux : commencer à les utiliser
- Découverte du petit matériel  de motricité (balle, trampoline, sac de sables, ballon, toboggan, tunnel…)
- Découverte des formes de fermetures des vêtements : boutons, fermeture éclair, pression, lacets : repérer les fermetures , observer leur fonctionnement apprendre à les maîtriser
- Les miroirs : se regarder, jouer avec
- Utiliser le magnétophone : marche, arrêt, changement de CD

Découvrir la matière
- L’eau : se laver les mains, faire couler
- Modeler : faire des boules, des galettes, un bonhomme, des colombins en pâte à sel, en pâte à modeler
- Observer les propriétés simples des matériaux : jouer à transvaser des matières : sable, eau, graines, semoule… dans des bacs
- Jeux d’eau : bac à eau avec matériel de transvasement (mettre de l’eau dans un verre avec une éponge, cuillère, verre) et flottaison
- Les ciseaux : savoir les tenir correctement et les utiliser

Découvrir le vivant
- Différencier les filles et les garçons (jeu des bonhommes en pain d’épices)
- Connaître les différentes parties du corps humain (tête, corps, jambes, bras): tri, assemblage (monsieur patate)
- Le schéma corporel : jeux de doigts et prise de conscience de la main, des doigts et des bras
- Le corps en mouvement : prise de conscience des grands moyens de locomotion : marcher, sauter et courir (trampoline, toboggan, tunnel)
- Hygiène : Prendre l’habitude de se laver les mains
- L’ouïe : écouter les bruits des animaux et ceux de la vie quotidienne (jeu de T’choupi, loto sonore – cf maternelle de moustache)
- Manipuler différentes odeurs, textures (jeu dans un bac avec des fraises et des bananes en bonbons, bac à céréales…
- Le toucher : froid/chaud ; doux/piquant/dur/mou (manipuler des glaçons, des sacs tactiles, loto tactile)
- Retrouver objet caché en le touchant : clé, brosse mouchoir.
- Toucher différentes matières (tissus, eau, cailloux…) avec  des livres à toucher

2/ Socialisation 

- Accepter de quitter le milieu familial
- Communiquer avec l’adulte avec le PECS
- Entrer en relation avec les autres enfants (frères et sœur)
- Accepter d’aller dans un lieu public fréquenté (piscine, parcs)
- Respecter les règles de vie commune
- Connaître et accueillir l’autre
- Respecter et ranger le matériel
- Être capable de pratiquer seul une activité pendant une dizaine de minutes
- Rester assis à table pendant 20 minutes pour réaliser la séance de travail
- Comprendre et respecter les règles d’un jeu de société (loto, jeu de l’oie, jeu du dinosaure…)
- Attendre son tour dans les jeux de société

3/ Activités artistiques

Le regard et le geste
- Laisser une trace et s’intéresser à la trace laissée
- Expérimenter différents outils (mains, coton tige, éponge, brosse) matériaux (peinture seule ou avec autres composantes comme sable, sucre…, encre, feutre, pastels…) matières (papier, pâtes..), support (vertical , horizontal)
- Contrôler sa pression sur l’outil
- Utiliser tout l’espace (couvrir, remplir, parcourir)
- Laisser des traces en se déplaçant, en déplaçant des objets
- Adapter son geste aux contraintes matérielles : réalisation de différentes couvertures pour les cahiers : empreinte des mains, bouchons, encre au rouleau et à la a seringue, coller des confettis, du papier
- Aborder des techniques (déchirer des boules de coton , coller des coquilles d’œuf, déchirer du papier de soie…)
- Réaliser une composition en plan selon un désir exprimé

L’écoute et la voix
- Identifier les bruits de l’environnement familier
- Imiter les bruits de l’environnement familier
- Réagir à une comptine, un chant : mimer, dire accompagner
- Jouer avec sa voix : intensité, hauteur, durée
- Produire des bruits avec des matériaux divers (imitation avec les instruments de musique : cymbales, clochettes, maracas)
- Écouter un conte musical
- Prendre conscience de l’action de souffler, parler, crier…

4/ Langage oral

Échanger, s’exprimer
- Entrer en relation avec autrui par la médiation du PECS : réaliser des demandes en apportant la photo de l’objet désiré à son interlocuteur, début de la bande phrase à deux images (je veux+photo)

-Prononciation-Articulation
- Travail du souffle ( bulles, sifflets, pipe à souffle…)

Comprendre
- Associer le geste de LSF à la demande pour des petites actions de la vie quotidienne (boire, manger, encore, donne, papa, maman…)
- Associer des mots à des photos
- Travail autour du vocabulaire de base (chaussure, pantalon)
- Tri d’images pour apprendre à généraliser (associer différentes représentations d’un même objet)
- Comprendre un message simple (donne…, viens, mets tes chaussures, prends ton gilet…) avec comme support une photo
- Écouter en silence un petit conte ou une petite histoire
- Trier des albums en fonction de leur personnages principal ( trotro) de leur thème ( dinosaure) de leur collection

5/ Langage écrit

Se familiariser avec l’écrit
- Reconnaître son prénom avec sa photo
- Rapprocher des images identiques
- Manipuler un livre correctement sens des pages
- Repérer l’image d’une fiche de chant
- Intérêt pour le livre : Écouter une histoire
- Retrouver un intrus
- Associer des lettres identiques (loto des lettres avec les trois graphies)
- Familiarisation avec les lettres de l’alphabet (puzzles)

Percevoir et classer les sons de la parole
- Jouer avec les formes sonores de la langue :
- Écouter et pratiquer de petites comptines très simples qui favorisent l’acquisition de la conscience des sons
- Mettre en relation des lettres pour former des mots
- Réaliser un loto des mots

Apprendre les gestes de l’écriture
- Tenir de manière adaptée et efficace un outil scripteur (main, doigts, brosses, éponges, rouleaux, pinceaux, cotons-tiges, feutres, crayons de couleurs, craies grasses et sèches…)
- Manipuler des objets qui demandent une préhension variée et différente ( des pinces à linges.)
- Manipuler des outils scripteurs variés (pinceaux, crayons feutres, de couleurs, pastels, des formats variés (A3, A4, A5…), des supports variés (pâtes, papiers…)
- Apprendre à choisir l’outil adapté à la tâche d’écriture et au support
- Être capable d’utiliser l’espace de la feuille et couvrir cet espace, reconnaître le bas et le haut de la feuille, utiliser la feuille dans le sens demandé
-Travail sur les traces, les contours, les itinéraires, les trajectoires, les tracés continus et discontinus
- Étaler la couleur à la main, au doigt, avec différents outils (rouleau, éponge, coton tige…)
- Faire des empreintes de mains, de doigts, avec des outils, avec des objets
- Remplir une surface selon une consigne
- Contrôler son geste, éviter les obstacles, maîtriser l’amplitude, la vitesse, la pression (ne tracer que sur la feuille, ne pas la trouer …)
- Suivre un parcours délimité par des gommettes

Le point
- Faire des points avec son doigt et de la peinture et avec des cotons-tiges sur une feuille, utiliser des tampons
- Décorer des figures de points avec des feutres ou d’autres outils scripteurs (bouchons)

Le rond
- Réaliser des empreintes rondes de toutes sortes d’objets ronds
- Coller des gommettes sur un rond, dans un rond, autour d’un rond
- Former des boules à la pâte à modeler
- Dessiner dans un rond (pochoir)
- Tracer des ronds à la peinture noire (avec guidance) et les peindre de différentes couleurs
- Tracer des cercles sur des pointillés
- Entourer des ronds
- Suivre différents parcours avec un feutre en s’aidant d’un support (pochoir, wikky stix)
- Initiale en pâte à sel ou à modeler, coloriage de l’initiale, pochoir de l’initiale

Lignes verticales
- Tracer des lignes à la peinture noire et peindre d’une autre couleur entre les lignes
- Coller des bandes en papier verticales et tracer des lignes aux feutres entre chaque bande collée
- Faire des bandes de pâte à modeler et les positionner verticalement
- Tracer à la peinture puis au feutre des lignes de haut en bas
- Décorer avec des rayures des formes prédécoupées dans du carton ondulé



Tourner/Visser

Le geste de rotation du poignet doit être acquis pour l’apprentissage de l’écriture. Chez les enfants neurotypiques, c’est un mouvement inné, mais pas chez moi. Maman m’a donc appris à tourner et visser à l’aide d’écrou et de vis.

Le travail a été progressif.

Tout d’abord, elle a utilisé ce jeu de Fnac éveil et jeux :
Visionner l'image
Pour que chaque forme trouve sa place sur son support, il faut tourner en utilisant une ou deux mains selon les éléments.

Ensuite, Maman a utilisé des grosses vis et des gros écrous colorés que l’on trouve chez Hoptoys. Maman se mettait derrière moi et me prenait les mains pour guider mon geste.
Visionner l'image
Enfin on est passé aux jeux de construction.

Et voilà, trois semaines après je me débrouille comme un chef, la preuve en image :

Image de prévisualisation YouTube



123456...24

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime