algorithme

Dans le cadre de mes cours par correspondance, je dois travailler les alogorithmes. Maman me propose différents supports:
-Un support perpétuel façon TEACCH( je dois prendre les gommettes plastifiées à gauche pour les mettre sur le support de droite à l’aide d’un velcro)
Visionner l'image

-Des pions genre mosaïque que je dois piquer sur la plaque en alternant les couleurs:
Visionner l'image

-Ensuite, après toutes ces manipulations je suis prêt à réaliser un algorithme avec des gommettes:
Visionner l'image



Jeu de la chenille

Maman me propose diverses activités à table pour m’obliger à rester calme et concentré pendant une séance de quatre à cinq activités. Elle alterne entre des activités qui me plaisent et pour lesquelles je suis performant et des activités d’apprentissage que je ne maîtrise pas encore. Voici le jeu de la chenille, qu’elle utilise souvent avec moi pour canaliser mon énergie :

Visionner l'image

Il s’agit d’un jeu de tri de forme ou des couleurs. Il est très pratique car les abaques ne sont pas solidaires donc on peut commencer par un tri par deux, trois puis quatre.

Voilà ma prestation en images :

Image de prévisualisation YouTube



Empiler les émotions

Quand on a fait mon bilan pour diagnostiquer mon handicap, je ne savais pas faire une tour avec trois cubes. J’avais alors deux ans. Aujourd’hui, j’ai trois ans et j’arrive à faire des tours avec des cubes et des duplos. Cependant, les enfants autistes ont parfois du mal à généraliser c’est-à-dire, à faire la même chose ( une tour) avec d’autres matériaux, dans d’autres lieux et dans d’autres circonstances. Ainsi, Maman me propose différents supports pour faire des tours.
Photo hérbergée par zimagez.com
Après les legos, les cubes en plastiques, en mousse et en bois, voici les pots de yaourts customisés. Maman a trouvé une seule marque qui me permette d’empiler :  » les yaourts carrefour discount » car la base est moins large que le haut du pot ce qui permet de faire un empilement et non un encastrement.
Photo hérbergée par zimagez.com

Pour fabriquer ces jolis supports que l’on peut empiler ou trier par couleurs, maman a découpé des bandes de papier qu’elle a collé autour du pot.
Photo hérbergée par zimagez.com

Pour rendre ces supports encore plus intéressants et pour les utiliser à divers fins Maman y a dessiné des bonshommes : il y en a qui sont joyeux, d’autres tristes, des étonnés, ou qui pleurent.

Photo hérbergée par zimagez.com
Les enfants comme moi ont du mal à percevoir les émotions : je ne comprends pas quand maman est contente, quand elle est triste ou quand elle est étonnée. Les petits visages dessinés m’aident à percevoir les émotions, les observer et cela est un moyen pour maman de verbaliser. Quand elle me donne le pot de yaourt orange elle me dit : « tu veux le pot qui sourit ou celui qui pleure? », je ne comprends pas pour l’instant et je ne réponds pas mais cela rend l’activité d’empilement plus vivante et plus complexe. Outre un moment de construction, c’est aussi une séance de langage rendue possible par ma concentration face à une tâche plaisante dans laquelle je me trouve quand je joue avec les pots.



Quelques fabrications maison

Le jeu du marteau

Je dois prendre une balle, la mettre dans le trou et appuyer un peu avec ma main. Puis, je prends le marteau et je tape fort pour que la balle tombe dans le trou.

Photo hérbergée par zimagez.com

Jeu de tri

Attention , ce jeu n’est pas du tout homologué et peut être dangereux. Maman a délimité 5 couleurs sur le couvercle d’une boîte à chaussure avec de la peinture. Elle a ensuite fait des points noirs avec un coton tige sur chaque bande colorée. Ensuite, elle a peint des pics en bois, environ 20 par couleur. Enfin, avec le bout d’une paire de ciseaux elle a fait un trou au niveau de chaque point noir.

Photo hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

L’objectif est de mettre les pics en bois dans chaque trou. Il faut être précis et coordonner sa vue et son geste tout en respectant le code couleur. J’adore ce jeu de précision pourtant, une fois la boîte terminée, Maman qui n’était pas contente du résultat obtenu, voulait jeter le tout. Je suis passionné par le travail de précision et le tri par couleurs.

Photo hérbergée par zimagez.com

Jeu de perles

Voilà, une dernière fabrication. Il s’agit d’un abaque fait maison pour m’apprendre à enfiler les perles. Je dois en effet les positionner correctement pour pouvoir les enfiler dans le trou. Maman a planté des pics brochettes dans le couvercle d’une boîte en plastique après les avoir peints.

Photo hérbergée par zimagez.com

Succès garanti ! Je m’extasie devant ma création.

Photo hérbergée par zimagez.com

Ces trois jeux ont pour objectif de me faire traviller le tri par couleur et la coordination de l’oeil et de la main pour l’apprentissage de la précision.



Activités gommettes

A cause de mon autisme, j’ai tendance à tout aligner, car cela me rassure. Par conséquent, quand Maman me donne des gommettes pour agrémenter mes dessins, voilà  ce que ça donne :

Photo hérbergée par zimagez.com

Maman a donc essayé de trouver des subterfuges pour m’éviter d’aligner les gommettes. Elle m’apprend donc à disposer des gommettes de manière fonctionnelle. Il s’agit de former le corps d’une souris, d’une araignée ou de faire un soleil.

Par exemple, avec cette fiche, je devais placer les pommes dans le pommier.

Photo hérbergée par zimagez.com

Avant de poser les gommettes, Maman m’entraîne à situer la position en me demandant de placer une boule de pâte à  modeler dans le pommier.

Photo hérbergée par zimagez.com

Ensuite, je dois colorier les pommes.

Photo hérbergée par zimagez.com

Enfin, je pose les pommes dans le pommier.

Photo hérbergée par zimagez.com

Maman m’aide avec une guidance physique, mais lorsque j’ai mis 3 fois les pommes au même endroit dans le pommier avec des outils différents, j’arrive seul à exécuter la consigne.

Cette activité permet de travailler plusieurs domaines:
- la motricité fine, car il faut prendre les gommettes avec la pince des doigts
- le langage, puisque je dois donner le pictogramme « gommettes » pour obtenir mes gommettes
- la coordination oeil-main, puisqu’il faut viser pour disposer les pommes correctement

Pour agrémenter l’activité et me motiver, Maman chante une chanson associée, ici, c’est :

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis, tapis rouge
Pomme de reinette ett pomme d’api
Tapis, tapis gris
Mets la main derrière ton dos
Ou j’te donne un coup de marteau
POUM

Voici d’autres fiches que Maman me propose en suivant la même progression:

-la souris

Photo hérbergée par zimagez.com

-la girafe bien sûr!

Photo hérbergée par zimagez.com

-L’araignée

Photo hérbergée par zimagez.com

Vous pouvez télécharger les modèles ci-dessous :

-la tortue
-la souris
-la girafe
-l’araignée
-le pommier
-le soleil
-la chenille
-le poisson

J’utilise des gommettes rondes, pour l’instant, car elles sont plus faciles à utiliser. Je ne différencie pas trop les couleurs non plus. l’objectif de Maman est de me faire respecter une consigne et me contrarier afin que je fasse des activités fonctionnelles (mettre des pommes dans un pommier) plutôt que des activités stéréotypées (aligner des gommettes).



Un soleil en pâte à modeler

Étape 1 : Manipulation libre

J’aime beaucoup la pâte à modeler, j’aime son odeur, sa texture et… son goût ! Maman a donc décidé de s’en servir pour jouer avec moi. Au début, elle me laisse faire ce que je veux. Elle me fait des boules et je fais des traces dedans avec mes ongles.

Photo hérbergée par zimagez.com

Etape 2 : Création des formes

Pour faire un soleil, il nous faut des boudins et une galette. Maman m’aide à les modeler. Quand elle dit : « roule, roule », elle prend ma main et on fait un boudin et quand elle dit : « oh hisse », j’appuie sur la boule pour faire une galette. Au fur et à mesure, Maman met de côté la galette et les 3-4 boudins que l’on a fabriqués ensemble.

Photo hérbergée par zimagez.com

Étape 3 : Assemblage des formes

Une fois les morceaux du soleil réalisés je dois les poser sur le soleil que maman a dessiné sur la feuille.

Photo hérbergée par zimagez.com

Voici un exemple pédagogique d’utilisation de la pâte à modeler. On peut faire la même chose en faisant des pommes pour le pommier, des roues pour la voiture, de la pluie pour l’escargot…

Photo hérbergée par zimagez.com



Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime