Jeu autour du schéma corporel

Comme beaucoup de mes copains autistes, je n’ai pas du tout conscience de mon corps. Je suis incapable de désigner ma tête, mon nez, mon pied ou mes yeux. Je ne sais pas que ma main est à moi et qu’elle est au bout de mon bras.

Maman essaie donc, par le jeu, toujours de m’aider à situer les différentes parties de mon corps et de m’apprendre à les désigner.

Pour cela, elle utilise ce jeu :

Visionner l'image

Ce sont des personnages à assembler : un indien, un chevalier, un pirate…Pour chaque personnages il faut assembler la tête, le corps, les deux bras et les deux jambes. Seul et sans support, je suis incapable de les reconstituer. Maman a donc découpé mon travail en plusieurs étapes :

Étape 1:

Il s’agit de mettre les pièces correctement sur le modèle en noir et blanc. Maman a photocopié le personnage. Il s’agit, du coup, d’un encastrement, mais Maman verbalise et désigne en même temps la pièce que je mets sur mon propre corps.
Visionner l'image

Étape 2:

Maintenant, je n’ai que la silhouette de la pièce que je dois poser. Maman a fait le tour des pièces avec un crayon.
Visionner l'image

Étape 3:

Je dois replacer les morceaux des personnages en utilisant un schéma du corps. la verbalisation de Maman m’accompagne et me guide toujours dans cette étape.
Visionner l'image

Étape 4:

Je réalise sans support le personnage. Je mets la tête en haut du corps et les membres de chaque côté.

Vous pouvez me voir en vidéo sur cette activité, avec une des 4 vidéos réalisées lors de l’une de mes séances de ces vacances de Pâques :

Image de prévisualisation YouTube
Encore une fois, vous pouvez voir que les enfants autistes ne font rien de manière innée et selon la logique normale. Il faut sans cesse découper les opérations cognitives nécessaires pour atteindre un objectif pour que l’apprentissage soit acquis.



Laisser un commentaire

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime