La famille va s’agrandir

Tout est dit dans le titre. Nous attendons un heureux événement pour l’été prochain. Xavier va encore voir sa fratrie s’agrandir. Je sais que beaucoup de lecteurs seront étonnés par cette nouvelle. Certains diront « quel courage ! », et d’autres « ils sont fous » ou encore « ils ont déjà une enfant handicapé et cela ne leur suffit pas ». Aujourd’hui, la différence m’a appris à être indifférente. A cause de l’autisme, nous avons dû renoncer à plein de choses : ma vie professionnelle, les vacances en famille, les sorties culturelles ou sportives, la vie en couple et plein d’autres choses encore. Je ne voulais pas renoncer à mon rêve de famille nombreuse. Je sais que je prends le risque d’avoir un autre enfant autiste, mais si c’est le cas je l’aimerai et l’aiderai comme je le fais avec mes autres enfants.

Je crois que mes enfants me donnent la force d’aider Xavier, et ils l’aident beaucoup aussi. Quand il faut aller au bain, son frère et sa sœur lui prennent chacun une main pour aller dans la salle de bains. En plus, ils le stimulent car ils veulent jouer avec lui et les progrès de Xavier dans la fratrie sont phénoménaux. Avant, il était indifférent à leur présence. J’avais l’impression qu’il ne se rendait pas compte qu’il n’était pas seul dans la pièce. Aujourd’hui, il court pour se faire attraper et regarde sa sœur qui lui apporte son doudou et lui sourit. C’est beau pour une maman de voir la solidarité qui naît entre eux : Blanche, qui a 18 mois, ramène toujours ses chaussures et celles de Xavier quand je lui dis qu’on va sortir.

J’ai la chance d’avoir deux enfants normaux et leurs sourires, leurs regards , leurs paroles m’aident à oublier et à supporter tout ce que Xavier ne me donne pas.

Je comprends aussi les mamans qui s’arrêtent après la naissance d’un enfant handicapé car c’est dur et frustrant et on a peur que ça recommence. Mon mari me dit que l’on porte déjà notre croix et que l’on en aura pas une deuxième. Moi, je ne suis pas si sereine, je me prépare à tout et je n’ai plus l’insouciance que j’avais quand j’ai eu mon premier.

Quand on a un enfant différent, la vie est compliquée, rien n’est simple mais on apprend à apprécier les choses simples de la vie. Mon bonheur actuel, c’est au sein de ma famille au sens strict que je le trouve, alors je voulais faire croître ce bonheur. Je me dis aussi que quand je ne pourrai plus gérer Xavier ils seront plusieurs à pouvoir prendre le relais.



9 commentaires

  1. virginie 12 février

    Et bien moi (tu connais ma situation) Catherine d’un seul enfant je te trouve très courageuse (Alors tu me diras sûrement non ce n’est pas du courage et bien pour moi si …
    Et bravo et je vous souhaite beaucoup de bonheur et surtout on croisera tous les doigts (pour que votre Bébé soit ne pleine forme il n’y a pas de raison)
    Je me rappelle que par mail nous en avions parlé moi je n’ai pas ton courage (même si j’avoue que c’est super frustrant de se dire que nous ne connaîtrons jamais la normalité)
    Mais je ne sens franchement pas capable d’avoir un autre enfant et mon mari non plus (pas possible de ne pas avoir peur ici)

    Bon courage à toi et surtout prends soin de toi car tout gérer les enfts plus la grossesse cela n’est jamais simple!!
    Surtout tu nous tiendras au courant!

    Bises!!

    Répondre

  2. anonymous 13 février

    mes félicitations pour cet évenement ,et je t’espère beaucoup de courage pour le reste. par ici pour moi il n’y aura plus d’enfants sauf contrainte majeure,je n’ai jamais supporter vivre en dépendance des autres ,et je ne supporte pas que ce soit la seule perspective pour Samy ,comme je n’ai pas une fortune pour payer différents intervenants ,je canalise tout mon énergie et temps aussi pour lui faire atteindre le plus d’autonomie possible.
    bref,la vie continue ,c’est un courage de continuer de rêver malgré tout ,et c’est encore plus de courage pour assumer ses choix ,mais c’est sure et j’espère que la vie vous préserve des moments meilleurs.

    Répondre

  3. laurence 13 février

    Bonjour Catherine,
    je comprends très bien tes sentiments, et je respecte ton choix : tu as un enfant autiste, mais tu ne veux pas renoncer à avoir une famille nombreuse, c’est légitime. Quant à moi, j’ai cessé de travailler pendant plus de trois ans, et j’ai repris cette année : c’est aussi une manière de ne pas renoncer à m’épanouir. Notre vie continue, avec la présence de notre enfant différent, et je sais aussi comme toi apprécier les moments de bonheur « en famille » même s’ils sont très différents de ceux que connaissent les familles qui ne sont pas touchées par le handicap. Nous devons continuer à avoir et réaliser nos projets, même si cela est toujours plus compliqué que chez les autres. Je vous souhaite de jolis moments avec l’arrivée de votre quatrième …

    Répondre

  4. joelle 15 février

    Toutes mes félicitaions! J’espère que les nausées et la grosse fatigue ont enfin décidé de te laisser tranquille et que tu t’en sors avec la grossesse et les loustics! Cet enfant a la chance d’être attendu dans une grande famille pleine d’amour et de solidarité! On pense fort à vous!
    Gros bisous

    Répondre

  5. joelle 15 février

    Toutes mes félicitations! J’espère que les nausées et la grosse fatigue ont enfin décidé de te laisser tranquille et que tu t’en sors avec la grossesse et les loustics! Cet enfant a la chance d’être attendu dans une grande famille pleine d’amour et de solidarité! On pense fort à vous!
    Gros bisous

    Répondre

  6. Sabine 19 février

    Félicitations! J’espère que la grossesse se passe bien, sans trop de fatigue (tout est relatif). en tout cas, cet enfant est déjà entouré d’amour, comme ses frères et sa soeur. grosses bises

    Répondre

  7. denise 24 février

    avoir un petit bout autiste n’empêche pas le bonheur !!! nos petits bouts nous causent bien de soucis mais du bonheur aussi !! à la pelle !! chaque progrès nous bouleverse !!! alors non vous n’avez pas à vous justifier !! enceinte! génial, félicitations tout simplement ….

    Répondre

  8. Solange 27 février

    Félicitations! pour cet heureux évènement.Pour tout à chacun, « notre philosopie » de la vie change aux cours des étapes heureuses et malheureuses , et ceux-ci nous apportent un autre regard sur la vie, un message d’espoir. Ainsi, nous apprécions tous les petits moments de joie, qui sont un épanouissement d’une vie remplie de bonheur. Bravo pour toutes vos méthodes d’apprentissage qui demandent beaucoup de travail. C’est merveilleux de voir la progression de Xavier. Aussi,bravo à Louis et la petite Blanche qui contribue aux progrès de Xavier, par le jeu et l’Amour fraternel. Vous êtes une belle famille remplie d’Amour. Je vous souhaite beaucoup de Bonheur.
    Gros bisous aux enfants.

    Répondre

  9. cstef. 30 mars

    Bonsoir !!

    ça faisait longtemps que je n’avais pas de nouvelles … alors quelques relectures de mails et me voilà sur ton blog pour apprendre cette merveilleuse nouvelle !!!

    Ooooooooooh que je suis contente pour vous !

    Bises !

    Stéphanie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime