Lecture

Maman m’a fabriqué une drôle d’installation pour me permettre de lire mes livres. En effet, à cause de mon handicap, j’ai du mal à lire des livres comme le font les enfants typiques. J’ai plutôt tendance à  m’étourdir en regardant la même image pendant des heures, ou alors à  tourner les pages très rapidement.

En tous les cas, ce que je refuse par dessus tout c’est que l’on me lise une histoire ou que l’on se mette à côté de moi pour regarder un livre avec moi.

Afin de pallier mes difficultés, Maman a inventé un subterfuge. Elle a fabriqué des images qui correspondent aux animaux présents dans la plupart de mes livres. Je suis fasciné par les animaux de la savane, ce qui me vaut de posséder de nombreux ouvrages sur le thème. Pour recueillir des images en lien avec celles de mes livres, Maman a découpé les prospectus des zoos de Beauval et de la Flèche, que Louis récupère furtivement à  la boulangerie. Une fois les images découpées, il a suffit de les plastifier et d’y mettre des pastilles de velcro adhésif pour créer un livre un peu particulier.

En effet, sur chacune des pages de mes livres, Maman a mis une pastille de velcro côté crochet afin de pouvoir y coller une image correspondant au thème de la page (une girafe, un lion ou un singe…).

Ensuite, Maman fixe sur un plateau (couvercle des boîtes TROFAST de chez IKEA) le livre que je désire lire, et je dois tourner les pages une à une afin de décrocher l’image de l’animal pour la déposer dans la boîte qui prolonge l’emplacement du livre sur le plateau.

Lecture dans Activité autonome dscn2961o.th

Uploaded with ImageShack.us

Pour que je ne vide pas la boîte encore et encore, Maman a choisi de créer une sorte de tirelire. Cette petite installation m’oblige à regarder toutes les pages du livre, à prendre le temps de regarder les images pour repérer ce que je dois décrocher. De plus, comme je suis motivé par l’exercice, je ne pense plus à repérer le moindre détail de l’image.

Finalement, cette création toute simple me permet de lire un livre pour lui-même et pas pour y trouver des sensations visuelles. Pris dans l’exercice et la recherche d’indices, j’accepte que Maman s’assoit à côté de moi, qu’elle me chante une comptine en rapport avec l’animal observé, ou qu’elle m’aide à pointer du doigt.

Ensuite, Maman peut inverser l’exercice et me demander d’associer l’image au bon animal pour préparer l’activité pour une séance suivante.



5 commentaires

  1. Virgule 20 juin

    Top cette idée! :-) Dommage que je ne l’ai pas eu à l’époque où Thomas était petit!
    Bises

    Répondre

  2. sissou 20 juin

    Bonjour ! Tu as vraiment beaucoup d’imagination pour inventer de nouveau support !! Bravo !

    Répondre

  3. anonymous 21 juin

    voila ce qu’on appelle de l’énergie et la patience ,j’espère que Xavier dort de mieux en mieux ,alors vous avez déménagé ou pas encore?

    Répondre

  4. virginie 22 juin

    chouette de chouette ton activité!!

    Moi je mets également des pictos à tous les livres car ça aide Thomas qui lui n’a aucune attirance pour les bouquins sauf quand il y a un avion dedans là il regarde mais déchire la page de l’avion et s’enfuit avec!!

    bon courage

    Répondre

  5. joelle 25 juin

    En voilà un joli moyen de contourner les difficultés de Xavier! Je trouve que tu as énormément de ressources en terme d’adaptation! Profite bien de tes « nouveaux » livres petit bonhomme!

    Répondre

Laisser un commentaire

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime