La propreté

Maman a décidé de commencer avec moi l’apprentissage de la propreté. Cela ne va pas être facile car je ne me manifeste jamais quand ma couche est mouillée ou que mon pantalon est sale, ou même quand j’urine dans le bain. Maman a l’impression que je ne m’en rends pas compte. Cependant, elle a décidé de s’armer de courage (et de patience…) pour m’aider à comprendre le mécanisme de mes sphincters.

Deux ans et demi semble être un âge raisonnable pour cet apprentissage d’autant plus que le soleil commence à pointer le bout de son nez.

Maman a prévu de ne pas utiliser le pot car le but recherché est que je puisse utiliser toutes sortes d’installations. En plus, j’ai un gros problème de généralisation, c’est-à-dire que ce que je suis capable de faire dans un endroit, j’ai du mal à le faire dans un autre. Par contre, Maman utilise un réducteur de toilettes et elle pose un petit banc à côté des toilettes afin que je puisse poser mes pieds dessus lorsque je suis aux toilettes ce qui me permet d’être installé confortablement.

En effet, cela est très important, car pour être propre il faut que je reste 10 à 15 minutes sur les toilettes.

Pour commencer, Maman a mis en place un horaire régulier. Par conséquent, elle m’emmène tous les 60 minutes aux toilettes et si je ne fais rien elle m’emmène toutes les 20. Le cycle des 60 minutes reprend lorsque je fais dans les toilettes.

Après 3 jours d’essai, le bilan est plutôt positif : je prends volontiers la main de Maman pour aller aux toilettes et j’accepte de rester sur les toilettes 10 minutes. Cependant, je n’ai encore rien fait dans les toilettes…

Maman a donc changé son programme. Elle va m’emmener désormais aux toilettes tous les 90 minutes. Si je ne fais rien, elle réduira l’intervalle jusqu’au passage suivant à 60 minutes. Après évacuation elle reviendra à un intervalle de 90 minutes.

Je vous donnerai des nouvelles de ce changement d’intervalles. Le but de l’enseignement avec horaires fixes est de m’apprendre à faire mes besoins quand je suis aux toilettes et à me retenir en dehors de ces moments. Si, après les 15 jours de vacances dans la maison de campagne, le bilan est médiocre, Maman songera peut-être à changer de méthode au profit d’une méthode plus intensive (me faire boire beaucoup et me mettre toutes les 10 minutes sur les toilettes !)

Voilà, avec un enfant comme moi, tout est compliqué, rien n’est spontané, Maman doit tout m’apprendre et tout doit faire l’objet d’un apprentissage.



Laisser un commentaire

Olivier Ange |
mutuelle senior |
مرحب... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yanad
| Lisyane FROMONT - OSTEOPATH...
| Maigrir sans régime